EPT/OPH Un dialogue constructif

Mardi 20 juin, Emmanuelle Sanz, directrice générale de l’OPH de Gennevilliers a été invitée à participer à une table ronde sur le thème « Nouvelles compétences, nouvelle échelle : quel impact sur le dialogue entre Établissements publics territoriaux et OPH ? ».

Cette rencontre, organisée par la Fédération des OPH avec l’AdCF (Assemblée des communautés de France) et l’Aorif (Association régionale HLM d’Île-de-France) portait plus largement sur les enjeux de la loi NOTRe et le rattachement des OPH aux EPT. L’occasion pour Emmanuelle Sanz de faire partager « l’inquiétude des personnels des OPH par la voix de leur Comité d’Entreprise quant à leur avenir et celui de l’organisme » et de noter « le manque de visibilité de la loi Égalité et citoyenneté, qui modifie en profondeur le dispositif d’attribution et d’occupation du patrimoine locatif social ». « Il convient toutefois de préparer ce rattachement dans les meilleures conditions, en engageant une dynamique de coopération, en restant vigilant quant à la proximité nécessaire à la cohésion sociale et en prenant part à la labellisation Quali’Hlm afin de renforcer l’OPH dans sa démarche de management par la qualité ».