L'assurance

Être assuré est obligatoire.

L’OPH souscrit à des assurances pour protéger son patrimoine immobilier ; le locataire pour assurer ses biens à l’intérieur de son logement.
L’assurance habitation est obligatoire !
 

Pourquoi s’assurer  ?

En vertu de la loi, l’assurance locative ou habitation est nécessaire pour vous-même et votre famille, ainsi que vis à vis de vos voisins et de votre propriétaire. Elle est obligatoire dans l’intérêt de tous.
Le propriétaire assure les murs (ce qui clôt le bâtiment et délimite les logements) et le couvert (les toitures) ; le locataire quant à lui assure ce qui - à l’intérieur des murs - lui appartient : les biens dits mobiliers.
En cas d’incendie ou de dégât des eaux, votre assureur vous indemnise pour les dommages causés aux peintures, papiers peints, revêtements de sols, meubles, objets, c’est-à-dire tout ce que vous avez investi à l’intérieur du logement.*

* Attention : Certains aménagements intérieurs considérés comme biens immobiliers ne seront pas pris en charge par l’assureur du locataire en cas de dommage (voir le contrat de location).

Les garanties obligatoires et minimales

Le locataire a le choix de son assureur. Il est recommandé de lire avec attention son contrat et de décrire scrupuleusement à l’assureur la composition exacte du logement : nombre de pièces, surfaces (y compris si il y a lieu, la cave, le parking, le jardin privatif, le balcon, la terrasse…). De  même pour les objets à assurer et leur valeur : ne pas oublier de déclarer par exemple le ou les vélos.

Les garanties obligatoires et minimales concernent :
> l’incendie
> le dégât des eaux
> l’explosion
> la clause « recours des voisins » en cas de sinistre qui endommage les biens d’autrui

Comment agir après un sinistre  ?

Déclarez le plus rapidement possible le sinistre à votre compagnie d’assurances et présentez-lui les factures des objets endommagés. Si vous ne disposez plus des factures, gardez en vue de l’expertise les objets endommagés ou, à défaut, des photos de ces objets. L’expert de votre compagnie d’assurances constatera la nature des dommages et en estimera le montant.
En cas de dégâts des eaux, un constat à l’amiable délivré par l’assureur doit être rempli avec le présumé responsable du sinistre.
 

ATTENTION

Les locataires d’appartements au rez-de-chaussée d’immeubles ou de pavillons disposant de jardins privatifs situés au dessus de parkings ne doivent en aucun cas planter des végétations avec des racines profondes (interdites dans le règlement intérieur) ou installer des portiques de jeux pour les enfants, également interdits.
Racines et fixations détériorent l’étanchéité des parkings. En cas de dommages (infiltrations d’eau) et après expertise, le montant des travaux peut leur être imputé.